Artistes

Amandine Pudlo

Actrice au théâtre et au cinéma, performeuse et dessinatrice Amandine Pudlo est diplômée du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris en 2005.
Elle a développée une intense activité théâtrale souvent en collaboration avec le metteur en scène Sylvain Creuzevault dans Fœtus , Baal , Le Capital et son singe , Angelus Novus, Les Démons.
On la retrouve aussi dans les mises en scène de Zackarya Gouram, Julien Villa, Adrien Lamande, Blandine Savetier, Hélène Vincent, Valéry Warnotte, Charlie Windelschmidt.
Autrice et performeuse , elle écrit et interprète des performances et installations plastiques : Petit Boeuf Passion ( festival ITAK à la scène nationale Le manège Maubeuge ) Patricia Lemerson ( week end d’art contemporain La Filature à Mulhouse)
Très impliquée dans la transmission auprès des publics, elle mène des ateliers mêlant pratiques artistiques et théâtrales au Carreau du temple , l’Odéon , la MC93 et Le Manege.

Au cinéma Benoit Forgeard , Les Inconnus, Gilles Charmant, Thomas Vincent.
En 2008, elle est Talents Cannes Adami.
Actuellement elle travaille sur sa nouvelle performance CHERCHEZ LE GARÇON


A UG#5

Chercher le garçon 

CHERCHEZ LE GARÇON est une performance où se croisent différents personnages qui se racontent.  Des métamorphoses qui questionnement par ricochet la masculinité, les chagrins cachés, l’amour et sa quête, le père , l’égalité des espèces et la mort.

Laure Catherin

Née en 1987, et ingénieure en bâtiment, Laure intègre en 2012 l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique du Théâtre National de Bretagne, dont elle sort en 2015. Elle commence à écrire en rejoignant en 2013 le LAMA (laboratoire auteurs-acteurs-metteurs en scène) avec lequel elle participe à diverses résidences d’écritures. Assez rapidement elle  s’intéresse au jeu théâtral dans d’autres langues, en partant travailler en anglais sur Shakespeare à la Central School of Speech and drama et à la Bristol Old Vic Theater School, et sur Büchner en allemand à la Ernst Busch à Berlin. Elle enrichira ce travail de recherches sur la langue et sur la musique en s’initiant au rap avec D’ de Kabal. Depuis 2015 elle travaille en tant qu’actrice avec divers metteu-se-r-s en scène (Eric Lacascade, Anne-Laure Liegeois, Cedric Gourmelon, Daria Lippi, Alexandre Koutchevsky). C’est au sein de sa propre compagnie LaDude qu’elle écrit son premier texte Béquille/ Comment j’ai taillé mon tronc pour en faire des copeaux, qui obtient les Encouragements de l’Aide Nationale à la Création de textes d’ARTCENA en mai 19. Elle en crée une version pour salle de classe en 2020. Elle travaille avec Annabelle Sergent, jouant dans Waynak, une co-écriture d’Annabelle Sergent et Catherine Verlaguet. Elle travaille en tant que comédienne auprès de Delphine Battour pour Fracassé.e.s d’après un texte de Kae Tempest dont la création est prévue en avril 2022 au Festival Mythos à Rennes.


A UG#5

Ateliers à Carvin

Howl2122

HOWL2122 est la transposition poétique et musicale de ce que Laure Catherin et son équipe ont vu, entendu, ressenti à la réouverture de l’Université de Rennes après les confinements. Ils sont allés récolter les témoignages, ont écouté les débats, recueilli les paroles comme autant de preuves que les étudiants n’avaient pas été rayés de la carte d’un avenir qui ne doit pas se jouer sans eux.


Autres participations à UBER GANG

UG#4 – Béquille/ Comment j’ai taillé mon tronc pour en faire des copeaux ; Ateliers

Camille Dewaele

Camille Dewaele est une danseuse, chorégraphe et interprète qui allie différentes danses. Artiste du mouvement, elle fait partie de plusieurs compagnies professionnelles de danse, de marionnettes et de théâtre. Son univers pluriel et hybride croise la danse contemporaine, le Hip Hop, le Krump et le flamenco.

Attirée par les cultures urbaines, notamment le hip-hop et le Krump, elle se forme au Centre Chorégraphique et Développement des Cultures Urbaines, Secteur 7, à Maubeuge, ainsi que par des stages internationaux. Après quoi, elle intègre différentes compagnies de danse et effectue de nombreux concours chorégraphiques. Ainsi, en 2015, à Los Angeles avec la compagnie Do Not 4Get, elle participe au World of Dance. Ou encore, en 2019, elle s’envole vers Tokyo avec sa troupe « Visual Maker », pour se produire en show et réaliser des battles Hip Hop.

Depuis 2018, suite à une collaboration entre Sylvain Groud et Marion Motin autour de la création « Elles », elle fait partie d’un quatuor pour la pièce « Métamorphose » de Sylvain Groud » du Ballet du Nord CCN Roubaix Hauts-de-France.

Toujours en 2018, elle intègre la compagnie Melting Spot de Farid Berki pour la création « Locking For Beethoven », puis d’autres pièces telles que la « Bringadingue ».

En 2020, Camille acquiert une expérience en tant qu’assistante chorégraphe, auprès de Sofiane Chalal, pour le long-métrage français « Alors on danse » de Michèle Laroque.

En 2021, avec la casquette d’assistante chorégraphe pour la compagnie Hip Hop          « Black & White » (Lens, Liévin), elle participe à un projet d’échanges culturels autour de la danse et des processus de création au Maroc (Fès). 

Cette même année, une collaboration naît avec la compagnie de marionnettes Zapoï, autour d’une création à destination de la toute petite enfance : « Baby Pop », et en 2022, celle-ci se poursuit à travers « Zèbres », spectacle pour enfants à partir de 2 ans.

Son expérience et son actualité lui permettent aujourd’hui d’aborder : le rapport au corps, à la musique et à l’objet au service de l’imaginaire et du propos artistique et sociétal.

Cette danse hybride à la croisée de styles chorégraphiques et de techniques diversifiés induit un travail sur la confiance et le dépassement de soi, l’énergie, la précision et l’interprétation.


A UG#5

Dansons les flots

Pour rendre compte de leur résidence sur le territoire maubeugeois, Camille Dewaele et Sophia Mareschin ont créé une exposition photographique rendant hommage aux femmes d’ici et d’ailleurs, prônant l’émancipation et la lutte contre toutes formes de violences. Une bande sonore a été créée par Sophia Marchesin, journaliste, s’appuyant sur les témoignages des femmes victimes de violence rencontrées par ce binôme chorégraphe-journaliste. Un moment singulier à partager auprès de toutes et tous.


Autres participations à UBER GANG

Nora Granovsky

En tant que metteure en scène, Nora Granovsky monte successivement Lenz, Caballero, lonesco, Viesniec, Mayenburg, Kafka, Sibylle Berg, Kevin Keiss, Mike Bartlett, et collabore avec Irina Brook, Stuart Seide, Luk Perceval sur la création de Front au Thalia Theater à Hambourg et l’artiste Marie-Flore produite par Asterios.

Depuis la création de la compagnie en 2005, Nora Granovsky s’attache, par ses spectacles, à promouvoir un théâtre en mouvement dans lequel la musique a une place prépondérante. Avec un intérêt certain pour les écritures contemporaines, les spectacles de la compagnie s’inscrivent dans une recherche renouvelée au fil de chaque création. Parallèlement, BVZK mène depuis une quinzaine d’années un travail de territoire avec la population.

Depuis 2019, elle lance et assure la direction artistique de UBER GANG. En 2021, elle écrit et met en scène JANIS – portrait kaléidoscopique de Janis Joplin. En 2022, elle crée Stevensongs, une nouvelle création autour de l’auteur R. L. Stevenson avec le groupe électro pop Fergessen, [M] spectacle avec un danseur de hip-hop, créé dans le cadre du festival Suresnes Cité Danse et le Micro Festival de La Villette, autour du lien entre la parole et le corps.

Aujourd’hui, Nora Granovksy est artiste associée au Manège Maubeuge, scène nationale.


A UG#5

L’Odyssée de Pénélope 

Dans cette relecture originale du mythe grec que nous propose Margaret Atwood, Pénélope, hantée par la mort de ses servantes massacrées par Ulysse tout comme les prétendants, raconte depuis les Enfers sa propre version de l’histoire. Celle d’une femme, d’une épouse, d’une mère et surtout d’une reine bien plus lucide et plus forte que ce que les hommes ont voulu croire jusqu’à aujourd’hui.


Autres participations à UBER GANG

UG#1 – Nous sommes tous des féministes ; Parlons d’autre chose ; Écrits pour la parole ;

UG#2 – Manifeste Cyborg ; Midi nous le dira ; Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été ; Looking for Janis ; Basta

UG#4 – Quand sonne l’heure

photo : Simon Gosselin / design : Amélie Picavet

Marie Fortuit

De sa formation en histoire et en études théâtrales à sa pratique du football et de la musique classique en passant par ses nombreuses expériences de comédienne, elle a gardé un goût pour le mélange des genres.

Elle est interprète pour Armel Veilhan, Célie Pauthe, Erika Vandelet, Nathalie Grauwin ou Rébecca Chaillon et se forme à la mise en scène en assistant notamment Célie Pauthe et Séverine Chavrier.

De 2010 à 2015, Marie Fortuit co-dirige avec le collectif Théâtre A, La Maille, lieu de fabrique théâtrale dédiée aux écritures contemporaines où elle crée son premier spectacle Nothing hurts de Falk Richter. En 2019, elle écrit et met en scène Le Pont du Nord, puis en 2021, La Vie en vrai, sur la route avec Anne Sylvestre, spectacle musical qui rend hommage à l’artiste disparue. Sa prochaine création, Ombre (Eurydice parle), est une réécriture du texte d’Elfriede Jelinek, donnant enfin voix à Eurydice.

Elle participe également à de nombreuses actions culturelles, qui peuvent aller jusqu’à donner lieu à des représentations.


A UG#5

La vie en vrai, sur la route avec Anne Sylvestre
Au moment de sa disparition, Marie Fortuit se replonge dans les interviews d’Anne Sylvestre et y (re)découvre une oeuvre foisonnante et l’engagement de cette artiste emblématique.Accompagnée d’une musicienne, elle décide alors de porter haut les couleurs des mélodies et des textes de cette artiste, de continuer de donner vie à son œuvre, de porter sa voix pour tracer nos voies. 


Autres participations à UBER GANG

UG#4 – Le Pont du Nord

Sophie Boulanger

Après une maîtrise d’études théâtrales, Sophie s’intéresse rapidement aux nouvelles écritures de la scène et à la pluridisciplinarité. Cette recherche donne lieu à la création scénique d’une adaptation du Horla et d’un court métrage en 2002. Elle rejoint la même année les compagnies Les sangs cailloux et Ta Zoa, en tant que comédienne et metteur en scène. Elle co-dirigera le collectif d’artistes Groupe anonyme jusqu’en 2012.

Elle s’implique parallèlement dans l’audiovisuel, en créant avec Eric Deschamps le programme itinérant de court métrages Fenêtres pour courts.

Elle est actuellement artiste associée de La Générale d’Imaginaire et de La pluie d’oiseaux, en tant que metteure en scène, comédienne et autrice et participe à certaines créations de la compagnie Voulez Vous en tant que comédienne.

Elle travaille régulièrement sur des lectures musicales dont les dernières, créées avec le comédien Thomas Baelde à destination d’un public adolescent, les amènent à concevoir le festival de littérature Emois et moi avec Soazic Courbet et François Annycke.


A UG#5

Les Reines du Fil
Suite à la récolte des témoignages sur la vie des femmes de Harnes appelées « les filles des mines » ouvrières des usines textiles de Roubaix, Sophie Affholder et Sophie Boulanger ont créé une forme musicale, poétique et engagée qui raconte la mémoire de ces ouvrières. Ce travail est né d’une commande de la Ville de Harnes auprès d’UBER GANG.

Rosa Parlato

Vivamus eu enim aliquet, blandit nibh vel, pretium leo. Pellentesque et libero neque. Maecenas ultricies sollicitudin placerat. Maecenas imperdiet nisl a leo hendrerit, vel iaculis lectus congue. Aliquam consectetur, elit a vehicula convallis, nunc ante pharetra nulla, sed tristique lorem ex nec mi. Aenean vitae tempus magna. Proin at fringilla leo. Aenean sit amet ante a libero gravida faucibus in at lorem. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Cras diam elit, ornare eu mauris eget, porta iaculis eros. Fusce a lobortis nunc. Curabitur sit amet pharetra nisl. Quisque nec eros viverra, dictum risus at, ultricies lorem.

 


Les Reines du Fil

Carvin – Samedi 25 mars 2023 – 15h/16h
Auditorium Carvin

Sarah Lecarpentier

À l’issue de sa formation de comédienne à l’Ecole du Nord à Lille en 2008, Sarah Lecarpentier crée sa compagnie, Rêvages. Comédienne et metteure en scène, elle est à l’initiative de tous les projets, mais peut déléguer la mise en scène à d’autres artistes, ou proposer des mises en scènes collectives. 

Elle propose des spectacles accessibles à tous : créations ou adaptations, parfois pour le jeune public, qui posent la question de l’héroïsme anonyme. Comment la poésie et le rire peuvent élever nos destinées humaines? Le texte, le plus souvent francophone, contemporain, et non théâtral à l’origine, est central dans le travail de plateau. 

Le quatrième mur est généralement inexistant, l’adresse au public est directe, parfois interactive. La musique tient une place importante dans les créations, souvent épurées d’un point de vue scénographique. Chaque spectacle est accompagné, parfois dès le démarrage, d’actions culturelles à destination des publics, en particulier les plus éloignés de la culture.

Petite-fille de Stéphane Hessel, elle œuvre depuis plusieurs années au travail de mémoire de son engagement dans la démocratie européenne. À partir de spectacles créés par la compagnie, elle monte notamment des projets européens d’envergure impliquant les habitants.


A UG#5

Un vers dehors

Qui sont les femmes poètes ? Les connaît-on ? et surtout leurs poèmes ? Peut-on inventer un poème avec quelques mots pris au hasard ? Que connaît-on par cœur ? Quels plaisirs la musique apporte-t-elle ? Sarah Lecarpentier et ses acolytes essayent de répondre à ces questions à travers une forme hybride et sensible.